www.TheosophyOnline.com
Universal brotherhood, planetary citizenship and the search for eternal wisdom are among the central
ideas inspiring this website.Studying the original teachings of the modern theosophical movement
is a means to achieve such goals. Visit the website www.CarlosCardosoAveline.com
Write to our contact email: Indelodge@gmail.com . Read about our E-Group: E-Theosophy




Le Ta Hio ou La Grande Etude

 

Ouvrage de Khoung-Fou-Tseu
[Confucius] Et de Son Disciple Thseng-Tseu
 
 
Confucius
 
 
 
 
 
1. La loi de la grande Etude, ou de la philosophie pratique, consiste à développer et remettre en lumière le principe lumineux de la raison que nous avons reçu du ciel, à renouveler les hommes, et à placer sa destination définitive dans la perfection, ou le souverain bien.
 
2. Il faut d’abord connaître le but auquel on doit tendre, ou sa destination définitive, et prendre ensuite une détermination; la détermination étant prise, on peut ensuite avoir l’esprit tranquille et calme; l’esprit étant tranquille et calme, on peut ensuite jouir de ce repos inaltérable que rien ne peut troubler; étant parvenu à jouir de ce repos inaltérable que rien ne peut troubler, on peut ensuite méditer et se former un jugement sur l’essence des choses; ayant médité et s’étant formé un jugement sur l’essence des choses, on peut ensuite atteindre à l’état de perfectionnement désiré.
 
3. Les êtres de la nature ont une cause et des effets: les actions humaines ont un principe et des conséquences: connaître les causes et les effets, les principes et les conséquences, c’est approcher très-près de la méthode rationnelle avec laquelle on parvient a la perfection.
 
4. Les anciens princes qui désiraient développer et remettre en lumière, dans leurs Etats, le principe lumineux de la raison que nous recevons du ciel, s’attachaient auparavant à bien gouverner leurs royaumes; ceux qui désiraient bien gouverner les royaumes, s’attachaient auparavant à mettre le bon ordre dans leurs familles; ceux qui désiraient mettre le bon ordre dans leurs familles, s’attachaient auparavant à se corriger eux-mêmes; ceux qui désiraient se corriger eux-mêmes, s’attachaient auparavant à donner de la droiture à leur âme; ceux qui désiraient donner de la droiture à leur âme, s’attachaient auparavant à rendre leurs intentions pures et sincères; ceux qui désiraient rendre leurs intentions pures et sincères, s’attachaient auparavant à perfectionner le plus possible leurs connaissances morales: perfectionner le plus possible ses connaissances morales consiste à pénétrer et approfondir les principes des actions.
 
5. Les principes des actions étant pénétrés et approfondis, les connaissances morales parviennent ensuite à leur dernier degré de perfection; les connaissances morales étant parvenues à leur dernier degré de perfection, les intentions sont ensuite rendues pures et sincères; les intentions étant rendues pures et sincères, l’âme se pénètre ensuite de probité et de droiture; l’âme étant pénétrée de probité et de droiture, la personne est ensuite corrigée et améliorée; la personne étant corrigée et améliorée, la famille est ensuite bien dirigée; la famille étant bien dirigée, le royaume est ensuite bien gouverné; le royaume étant bien gouverné, le monde ensuite jouit de la paix et de la bonne harmonie.
 
6. Depuis l’homme le plus élevé en dignité, jusqu’au plus humble et plus obscur, devoir égal pour tous: corriger et améliorer sa personne; ou le perfectionnement de soi-même est la base fondamentale de tout progrès et de tout développement moral. 
 
7. Il n’est pas dans la nature des choses que ce qui a sa base fondamentale en désordre et dans la confusion, puisse avoir ce qui en dérive nécessairement, dans un état convenable.
 
Traiter légèrement ce qui est le principal ou le plus important, et gravement ce qui n’est que secondaire, est une méthode d’agir qu’il ne faut jamais suivre.
 
000
 
Le King ou Livrepar excellence, qui précède, ne forme qu’un chapitre; il contient les propres paroles de Khoung-Tseu, que son disciple Thseng-Tseu a commentées dans les dix sections ou chapitres suivants, composés de ses idées recueillies par ses disciples.
 
000
 
 
Reproduit de «Doctrine de Confucius ou les Quatre Livres de Philosophie Morale et Politique de la Chine», traduits du Chinois par M. G. Pauthier, Librairie Garnier Frères, Paris, 485 pp., 1922. Voir pp. 01-03, «Le Ta Hio ou La Grande Etude», ouvrage de Khoung-Fou-Tseu (Confucius) et de son disciple Thseng-Tseu, Premier livre classique.
 
000
 
Le Ta Hio ou La Grande Etude” a été publié dans nos sites web associés le 16 Août 2019.
 
000
 
Voir d’autres titres en français.
 
Visitez notre page Facebook Théosophie Originale.
 
000
 
E-Theosophy e-group offers a regular study of the classic, intercultural theosophy taught by Helena P. Blavatsky (photo).
 
 
Those who want to join E-Theosophy e-group at YahooGroups can do that by visiting https://groups.yahoo.com/neo/groups/E-Theosophy/info.

000
Le Ta Hio ou La Grande Etude
<< Voltar




© 2019 www.TheosophyOnline.com

Home Our E-group E-Theosophy Links List of Texts in Alphabetical Order